lundi 14 mars 2011

Acquisition of internal models of motor tasks in children with autism

Traduction : G.M.

Acquisition de modèles internes des tâches motrices chez les enfants autistes 

GIDLEY LARSON Jennifer C. (1) ; BASTIAN Amy J. (1) ; DONCHIN Opher (2) ; SHADMEHR Reza (2) ; MOSTOFSKY Stewart H. (1) ;
Affiliation(s) du ou des auteurs / Author(s) Affiliation(s)
(1) Kennedy Krieger Institute, Baltimore, MD, ETATS-UNIS
(2) Laboratory for Computational Motor Control, Department of Biomedical Engineering, Johns Hopkins School of Medicine, Baltimore, MD, ETATS-UNIS

 
Les enfants avec autisme présentent une multitude de troubles moteurs, y compris de faibles capacités de coordination, une utilisation rares d'outils et un retard d'apprentissage des habiletés motrices complexes comme rouler en tricycle.
La théorie suggère que l'une des étapes cruciales dans l'apprentissage moteur est la capacité à former des modèles internes : pour prédire les conséquences sensorielles des commandes motrices et apprendre des erreurs d'améliorer les performances lors de la prochaine tentative. Le cervelet semble être un site important pour l'acquisition de modèles internes, et effectivement le développement du cervelet est anormal dans l'autisme.
Ici, nous avons examiné les enfants autistes lors d'une série de tâches qui exigent un changement dans la réponse motrice en relation avec un changement dans l'environnement.
Nous avons en premier lieu considéré une tâche d'adaptation avec une vision à travers un prisme dans la carte de l'environnement apparait déplacé.
Les enfants ont été invités à lancer des balles vers des cibles visuelles avec et sans les lunettes à prisme. Nous avons ensuite considéré une tâche qui a exigé le déplacement de la poignée d'un nouvel outil (un bras robotisé). L'outil imposait soit d'utiliser la force de la main, soit de déplacer le curseur associé à la position de la poignée. Dans toutes les tâches, les enfants avec autisme ont adapté leur réponse motrice en formant un modèle prédictif interne.
 Étonnamment, le taux d'acquisition et d'estompage des capacités ne se distinguaient pas des enfants au développement neurotypique.
Par conséquent, les mécanismes d'acquisition et l'adaptation des modèles internes dans les mouvements auto-générés semblait normaux dans l'autisme. le maintien de la capacité d'adaptation suggère que des mécanismes alternatifs contribuent au développement des habiletés motrices des facultés affaiblies dans l'autisme. En outre, les résultats peuvent avoir des implications thérapeutiques, mettant en évidence un mécanisme fiable par lequel les enfants autistes peuvent le plus efficacement possible modifier leur comportement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire